Gazette de l’Avant Courrier #1 – Juin 2022

ÉDITO

Salut à toutses !
Nous lançons la gazette de L’Avant Courrier que nous espérons semestrielle pour vous tenir informé·e·s de la vie de la structure.
Nous l’adressons à toutes les équipes artistiques avec qui nous travaillons et plus largement aux personnes avec qui nous avons l’habitude de collaborer, aux membres de notre bureau, et à la grand-mère de Nolwenn.
C’est un format un peu confidentiel. Il n’est pas dénué d’un certain côté formel puisque nous y mettrons également du contenu légal, des décisions de structure qui sont fondamentalement liées à la vie des projets avec lesquels nous travaillons.
De notre côté, on trouve que la gazette peut être un endroit d’information intéressant, avec des sujets spécifiques dont on a finalement peu l’espace de parler avec vous.
C’est la cuisine interne de L’Avant Courrier, en partant des grandes décisions de structure, aux rendez-vous importants, jusqu’aux infos les plus croustillantes, parfois croustichiantes de nos journées de bureau.
On espère que ce format vous plaira !
Pour ce semestre, nous faisons simple car nous avons pleins de choses à vous dire mais peu de temps pour le faire.
On espère à la rentrée pouvoir créer un format plus rigolol
Des brasiers.

1# WHATHAPPENED ?

Nouveaux projets : Viivi Roiha, le Cirque du Docteur Paradi, Natalie Oleinik et Pauline Dau

Quel printemps ! Mais quel printemps ! On est fières de voir ici listés les nouveaux projets avec lesquels nous démarrons le travail mais comme l’a bien dit Nolwenn lors du dernier long-courrier : « va pas falloir mollir ! »

C’est parti pour les présentations :

En production, nous commençons à travailler avec le nouveau spectacle de Viivi, un solo autour de la mini corde, nouvel agrès qu’elle explore sous toutes ses possibilités.
La création est prévue pour début 2024 et nous cherchons à construire la production entre la France et l’étranger. On a candidaté dans cet objectif à la plateforme CIRCUSNEXT 2022-2023 en mai dernier. C’était un gros morceau. Croisez tous vos doigts, on vous tiendra au courant !

Nous avons rencontré (re-rencontré pour être exactes) l’artiste de cirque Natalie Oleinik à l’occasion de son installation à Nantes. Nous avons décidé de nous lancer dans l’accompagnement de son projet un peu particulier puisqu’il ne s’agit pas ici d’un spectacle, mais d’un format à part d’atelier à destination des étudiants en école de cirque ou écoles préparatoires, accompagné d’un livret que Natalie a conçu et illustré à partir de sa réflexion autour des techniques d’improvisation.

Bras ouverts pour Pauline qui est venue nous présenter un nouveau projet, sur un temps plus long puisque la sortie est prévue pour fin 2025. Pauline y pose la réflexion autour des origines, de l’appartenance à une terre mais aussi de la transmission de génération, et de l’émancipation de l’enfant. Tut tut, les Pinzutu, départ pour la Corse !

En diffusion, nous commençons une collaboration avec le Cirque du Docteur Paradi et leur spectacle Les Petits Bonnets. (On aime on aime ! mais qui n’aime pas ?)
Une coréalisation était déjà prévue sur Avignon au mois de Juillet visant à relancer les perspectives de diffusion. Nous démarrons par une mission courte autour de cette implantation à Avignon, car nous n’avons en amont pas le temps de de démarrer une collaboration dans les règles de l’art, et que nous nous rendons bien compte que c’est essentiel pour bien travailler ensemble. Mais nous démarrerons à l’automne une collaboration au long cours.
Petit plaisir associé : retrouver un projet sous chapiteau à l’Avant Courrier !

Inscription de l’AC dans la réflexion sur les pôles régionaux : PANA + PSVPL

Ce sont les grands projets de pôles régionaux en cours sur le territoire :
Le PANA (Pôle des Arts Nomades Augmenté) un projet géant -mais pas inutile- réunissant les acteurs cirque et art de rue doit sortir de terre à l’horizon 2028 dans le nouveau quartier Doulon-Gohars à Nantes. Il comprendra des espaces de résidence, d’entraînement, de construction, un espace chapiteau et des bureaux. C’est un projet que porte le collectif Quai des Chaps depuis une dizaine d’années, La Ville de Nantes a souhaité y associer des acteurs cirque, et mène aujourd’hui la barque en concertation avec 10 structures cirque et rue. Nolwenn représente l’Avant Courrier dans plusieurs commissions de réflexion (il y aussi la Volte, Quai des chaps, Pauline, Curios…) et depuis peu dans le comité de pilotage.

Le PSVPL c’est le Pôle Spectacle Vivant en Pays de la Loire en préfiguration. Il en existe jusqu’à présent pour la musique, le cinéma, le livre, le patrimoine, mais pas le spectacle. Ici on est dans un outil de ressource/réseau/veille autour du spectacle vivant pluridisciplinaire en Région. Cette nouvelle structure pourra faire remonter les besoins des acteurs de la filière aux collectivités territoriales, observer les grandes évolutions… Bonne nouvelle et same same, Nolwenn dans les tuyaux ! Mauvaise nouvelle, nous faisons des phrases avec PANA et PSVPL au bureau.

Nouveau barème kilométrique

Gasoil gate ! La commission du barème kilométrique de l’Avant Courrier contre-attaque. Le nouveau barème de remboursement à l’Avant Courrier est applicable dès aujourd’hui à tou·te·s les salarié·e·s de l’Avant Courrier et va rentrer dans le règlement intérieur.

  • 1er niveau : véhicules de classe 1 sauf petits utilitaires : 0,30€/km
  • 2ème niveau : petits utilitaires + véhicules de classe 1 (hors petits utilitaires) tractant : 0,45€/km
  • 3ème niveau : véhicules de classe 2 (dont gros utilitaires) ; petits utilitaires tractant : 0,55€/km
  • 4ème niveau : véhicules de classe 3 ; véhicules de classe 2 tractant : 0,65€/km
    Véhicules tractant = avec caravane ou remorque

En parallèle, voilà les nouvelles règles qu’on se donne :
→ on favorise au maximum l’utilisation des transports en commun quand il y a une desserte possible.
→ pour un spectacle, un seul véhicule pour transporter la scéno. Exception possible ponctuellement.
→ si besoin/envie d’un véhicule alors que les transports en commun sont possibles, remboursement basé sur le coût du transport en commun.
→ réflexion à mener en 22-23 sur remboursement kilométrique vélo.

Fonds financier de solidarité

Les Avant Courrières ont mis en place un fonds de solidarité interne à l’Avant Courrier !
Cela fait longtemps qu’on y pense, puis qu’on y œuvre, on est heureuses de pouvoir le formaliser ici.
A l’occasion du Covid et des diverses situations compliquées que nous avons vécues, notamment liées au pass sanitaire puis vaccinal, nous avons poussé notre réflexion sur la mise en place d’un fonds de solidarité interne à destination des productions déléguées.
Chemin faisant, nous ne nous sommes pas arrêtées aux « cas Covid». Nous nous sommes dits qu’en tant que productrices de cirque, nous voulions réfléchir à un système qui nous permette de venir en soutien facilement à des projets qui se trouvent face à un risque inattendu. Donc ne pas assurer les risques courants de ce travail mais plutôt être solidaires des projets qui rencontrent des difficultés.
On tâche de faire court ici mais Louise-Michèle a pris le temps de récapituler les modalités de cette aide, alors pour faire plus long, c’est ici : Fonds solidarité Avant Courrier

Richesses Humaines, si, si !

Nolwenn a suivi cette année une formation au long court avec la Belle Ouvrage sur le sujet des Ressources Humaines. Quelle boîte de Pandore n’avait-elle pas ouverte !
Depuis, nous voyons l’enjeu des RH partout, dans chaque projet, chaque groupe de travail… RH-is-everywhere. Sauf que personne n’est formé.
Il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet mais si ici il faut faire concis, nous ne dirons que cela : Sandra Ribeill (par ailleurs chargée de diffusion pour la Cie David Rolland à Nantes) a accepté d’accompagner l’Avant Courrier sur ce chantier autour des Ressources Humaines. Elle s’associe aux temps de transmission donnés par Nolwenn, participe à une partie de nos chantiers de réflexion RH et est présente lors des journées d’entretiens individuels et entretiens de recrutement que nous menions jusqu’alors entre nous. Son arrivée dans l’équipe et son regard est important alors merci Sandra !

2# BUTWHATISGOINGON ?

Règlement intérieur de l’AC en écriture

Que ne peut-on pas trouver à Nantes que l’on trouve à Rennes ? Les galettes saucisses ? Les punks à chien de la place Sainte Anne ? La bruine perpétuelle ? Le cœur a ses raisons que la raison ignore mais Anne a pris sa décision et reprend la route de l’Ille et Vilaine à compter de la rentrée 2022. Cette décision discutée entre nous à l’automne dernier nous a mené très vite à réfléchir autour d’une organisation de travail avec des journées en commun au bureau nantais et une organisation autour du télétravail, qui au-delà du cas de Anne, nous concerne toutes.
Parties de la rédaction d’une charte du télétravail, nous nous sommes rapidement aperçues que nous étions en train de poser les prémices d’un règlement intérieur de travail qui, bien au-delà du seul fonctionnement du télétravail, nous permettrait de clarifier des fonctionnements, des besoins, des instances liés à notre collectif.
Le chantier se poursuit, donc ! (oh, RH!)

Réflexion autour des forfaits d’accompagnement

Depuis sa création, l’Avant courrier est resté fidèle à son fonctionnement autour d’un forfait mensuel, de forfaits à la date et de % admin et prod. 8 années se sont écoulées, la dette publique a augmenté, l’essence a flambé, le prix du bois a quadruplé et on a gardé la même facturation. Bref on s’est dit qu’il était temps de se plonger dans ce chantier de réflexion globale autour de notre facturation et de nos forfaits.
Pour être claires et transparentes : l’augmentation des forfaits nous semble nécessaire pour poursuivre notre travail dans de bonnes conditions, pour poursuivre notre structuration avec le passage d’une ou deux salariées en plus en CDI et rester dans une cohérence globale. On vous en dira plus à la rentrée

Nouveau site internet de l’AC à la rentrée

Tout est dit

Livraison prévue pour la mi-septembre.

Journée pro LES AVANT CURIEUX : réflexion + save the date

Festival ? Pas festival ? il a fallu trancher, et c’était en début d’année alors que le pass vaccinal venait s’abattre sur nos épaules déjà courbées et qu’à la fatigue se rajoutaient les questions éthiques imposées par ce nouveau cadre. Pour relever le torse, on a décidé de faire moins mais de faire quand même !
Le maintien du temps fort professionnel nous permet de continuer à visibiliser le travail des compagnies régionales et servir nos activités de production diffusion.
Le 6 octobre 2022, journée professionnelle à ONYX >> Sauvez la date et venez rencontrer les nouvelleux collègues !
Vous recevrez toutes les infos bientôt

AC cherche à déménager

Ça grogne sec au bureau quonapasassezdeplace, quelestoilettessonttroploin, queanneparletropfortautel, quonvoitpaslalumieredujour, etpuiscestquoicetteconneriedehappinessmanager etc etc.
C’est quand les voisins de bureau, Pop media – radio associative, ont organisé leur premier stage pour apprendre à poser sa voix à la radio, qu’on a sorti le drapeau blanc. La vérité qu’une semaine de bruits de gorges dans toutes les tessitures vous aurait fait le même effet.
Bref, nous sommes en discussion active avec Nantes Aménagement pour une place dans les anciennes infirmeries de Mellinet (pour les non Nantais : c’est la friche du festival 2020 près du Grand T) qu’on continuerait à partager avec les collègues de Curios et deux autres structures. Le bâtiment est très grand et lumineux, dans le cœur de Nantes. Elleux n’ont pas l’air pressé, nous on les appelle toutes les semaines, on a déjà les cartons dans les bras. Si ça marche, on déménagerait à l’automne.

L’ALBUM PHOTO ♥♥♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *