LA GROSSE AVENTURE *

Artistes : La Volte
Autres spectacles : Chute!

Après leur premier spectacle Chute ! qui tourne depuis 2016, les deux acrobates de La Volte s’attaquent au Risque (thématique elle aussi sur le podium des thématiques à succès dans le cirque contemporain ces 15 dernières années).

La Grosse Aventure met en scène deux acrobates se questionnant sur leur rapport au risque.
Pourquoi ont-ils besoin de se mettre en danger? D’où leur vient cette passion du risque? Quel procédé chimique agit en eux lorsqu’ils sortent victorieux d’un saut dans le vide? Pourquoi le public paye-t-il pour venir les voir?

En se mettant dans différentes situations à risque, ils éprouvent physiquement le sujet de leur recherche.
Parallèlement, ils étudient consciencieusement les recherches effectuées sur le risque dans d’autres domaines comme la science, la philosophie, l’économie ou l’histoire. C’est en confrontant leur propre expérience aux découvertes des «risquologues» de tout domaines qu’ils sont finalement amenés à reconsidérer leur passion pour le risque.

La notion de risque porte en elle une curieuse ambivalence, tant sémantique que politique.
Le risque est :
- à la fois le cœur de l’idéologie patronale (l’entrepreneur, héros « risquophile ») et le socle de la condition salariale (la protection sociale, garantie contre les « risques sociaux ») ;
- à la fois une technique de gouvernement (lorsqu’il s’agit par exemple de prévenir la délinquance dès la petite enfance) et un ressort de protestation (lorsqu’il s’agit de dénoncer des risques environnementaux) ;
- à la fois un ethos bourgeois (calcul prudent, taux d’intérêt) et un élan romantique, voire révolutionnaire (goût de l’aventure, réinvention de l’avenir).

L’élan romantique des acrobates est alors mis à mal lorsqu’ils se confrontent aux réalités politiques.
Ils se demandent alors : le rapport que nous entretenons avec le risque en tant qu’individus et en tant que citoyen est-il une clef pour comprendre les mécanismes politiques et sociaux qui nous constituent en tant que société?
Faut il continuer à individualiser nos rapports de responsabilité face aux risques que nous encourons, ou au contraire à collectiviser, mutualiser nos assurances pour plus de solidarité?

La grosse aventure est un projet d’écriture ambitieux qui analyse avec humour et engagement nos comportements aventureux.
On pourra y voir des acrobates mesurant précautionneusement le degrés de risque d’une acrobatie ; un exposé complet sur l’histoire du concept du risque ; un militant communiste en colère ; un numéro de jonglage avec des tronçonneuses inoffensives ; un duo de portés qui cherche à s’assurer...

PS : Le prêt à La Grosse Aventure est considéré comme l’un des premiers systèmes d’assurance maritime en Grèce antique. C’est un prêt à taux très élevé qui consiste pour l’investisseur à prendre un maximum de risque en finançant des expéditions dangereuses pour en tirer un maximum de bénéfice.

Ils nous aident/inspirent :
-Passion du risque-David Lebreton
-Sergueï et Popov-main à main, Ukraine
-Le monde diplomatique
-Revue Vacarme
-Histoire politique du barbelé-Olivier Razac
-Le risque cet inconnu-Georges Jousse
-Wikipédia, Youtube et Google évidemment.

LE DISPOSITIF SCÉNIQUE :
Comme dans notre précédent spectcale Chute! les spectateurs seront installés au plus proche des artistes dans un dispositif tri-frontal (dispositif à valider lors de la création) sur les gradins de la compagnie. Ce dispositif permet une adresse directe et expose le spectateur à des sensations forte en étant au plus près des acrobates.

ART ET PÉDAGOGIE :
La démarche de la compagnie La Volte se trouve au croisement de l’art et de la pédagogie, montant tantôt des spectacles / conférences, tantôt des ateliers spectaculaires.
Ce nouveau volet sur le risque se trouve dans la continuité du spectacle Chute! proposant une forme hybride aux ambitions autant artistiques que pédagogique.
Des ateliers autour du risque seront donc proposés pendant le processus de création. Une fois le spectacle en tournée, ces ateliers seront un outil pour poursuivre l’expérience et rester en contact avec cette masse abstraite que l’on nomme «spectateur».
Ils seront l’occasion de questionner notre rapport à la prise de risque pour aller vers une pratique de l’acrobatie risquée (mais pas dangereuse).

DISTRIBUTION :
De et Par : Matthieu Gary et Sidney Pin
Regards extérieurs : Marc Vittecoq
Création lumière : en cours
Régie générale : Julien Lefeuvre
Administration : Valéria Vukadin
Diffusion : l’Avant Courrier – Elsa Lemoine
Remerciements : pas encore

Production : La Volte

Soutiens en cours de discussion :Services Territoriaux Educatifs et d’Insertion, Rezé ; Maison de quartier Madeleine Champs de Mars, Nantes ; Ville de Notre Dame de Monts ; La Déferlante ; Ville de Couëron ; ONYX, Scène conventionnée de Saint-Herblain ; Cité du cirque Marcel Marceau, Pôle Régional Cirque Le Mans ; Pôle National Cirque de Bretagne, Lannion ; 2 Pôles Cirque en Normandie, La Brèche-Elbeuf ; Centre Pablo Picasso, Scène conventionnée d’Homécourt ; Verrerie d’Alès, Pôle National Cirque Occitanie ; Plus Petit Cirque du Monde, Bagneux ; Espace Malraux, Scène Nationale de Chambéry ; MC2 Grenoble, Scène Nationale ; Région Pays de la Loire ; La Martofacture, Sixt-sur-Aff ; L’Avant Curieux Festival, Nantes

INFOS TECHNIQUES :
Date de création : printemps 2021
Durée : 1h
Disciplines : Acrobatie au sol, porté acrobatique, balançoire géante
Jauge : 170
Âge du public : À partir de 8 ans (scolaire à partir du collège)
Mode de diffusion : on ne sait pas encore

CONTACT :
Elsa LEMOINE
elsa[@]avantcourrier.fr
+ 33 (0)6 07 86 73 65