LA BALANÇOIRE GÉANTE

Artistes : La Volte-cirque
Autres spectacles : Chute! ; De bonnes raisons ; Salto

Sidney entreprend un seul en scène, qui devra sortir à l'été 2023, et Sidney, il se pose les bonnes questions:

Pourquoi un quadruple salto, c’est mieux qu’un triple ?
Pourquoi les collectifs acrobatiques sont-ils majoritairement portés par des hommes ?
Faut-il prouver au monde entier que je suis un homme ?
D'abord, qu’est-ce qu'un homme ?
... La fuite de l'écoute, de l'empathie, de la tendresse, de la souplesse ?
C'est quoi au juste une entreprise de bonhomme ?

Pourquoi tous les collectifs dont j’ai fait partie se sont cassés la gueule ?
La bascule, ça peut se pratiquer seul ?
... Mince, et le tapis derrière ? et si je faisais une mer de matelas de chute ?
Que se passe t-il si je remplace les pousseurs
à la bascule par 1m3 de sable ?
D’ailleurs, combien ça pèse 1m3 de sable ?
Mon gout actuel pour le gigantisme et ma fascination étant petit pour le Tyrannosaurus Rex sont-ils liés ?
D’ailleurs, elle n’est pas un peu petite cette balançoire ?
A partir de quelle hauteur une balançoire devient géante ?

LE COLLECTIF INVISIBLE

Sidney a une formation d'acrobate, formé aux disciplines collectives. Il s'interroge ici sur le manque - ou non - du groupe, mais plus vastement, nous ramène à nos sociétés actuelles individualistes et au sein desquelles il apparait de plus en plus facile d'être isolé·e socialement. Somme toute la vraie question :

Pourquoi, malgré nos qualités sociales indéniables, nos expériences collectives semblent-elles toujours être des échecs ?

UN SPECTACLE MONUMENTAL DE PROXIMITÉ

Un spectacle monumental de proximité est une performance où le spectateur est invité à voir de très près et en toute sécurité, malgré les apparences, des actes acrobatiques de grande envergure. En utilisant la performance acrobatique pour entrer dans mon intimité acrobatique, on me voit m’obstiner, m’essouffler, transpirer, trembler pour la réalisation d’actes fous et inutiles. Sur ces agrès « monumentaux » je questionne ma passion pour l’acrobatie, et ma masculinité.

ÉCHANGES ET PÉDAGOGIE

S’il y a bien une discipline collective qui ne peut se faire seul, c’est bien les portés. Bien sûr, il est toujours possible de porter des poids, mais cela devient de la musculation. Puisque je suis seul, les autres bras et jambes disponibles pour participer à l’effort commun seront ceux du public !

Lorsque nous aurons le droit de nous toucher, j’aimerais proposer à un groupe d’amateur, en amont de la représentation, des ateliers de pratique des portés.

L’objectif serait la réalisation d’une pyramide humaine géante, à la manière des castelles catalanes, qui serait intégrée au spectacle. Cela permettra au spectateur d’expérimenter de manière sensible la réalisation d’un objet collectif, et moi, je serais enfin le chef incontesté d’un collectif, le temps d’un instant.

Autres possibilités : temps de débat sur les genres, le métier de circassien·ne, stage de bascule

DISTRIBUTION

De et avec : Sidney Pin
Construction et régie générale : Maxime Héraud
Regards extérieurs :
Marc Vittecoq, Bahoz Temaux, Pauline Dau, Matthieu Gary
Production : L’Avant Courrier – Oriane Piquot
Administration : Valéria Vukadin

Production : La Volte-cirque

Co-productions et soutiens : Plateforme 2 pôles cirque Normandie ; La Cité du cirque pôle régional des Arts du Cirque au Mans ; Le Grand R scène nationale de la Roche-sur-Yon ; ONYX Théâtre, scène conventionnée de Saint-Herblain ; Cirque en Scène centre des arts du cirque de Niort ; La Martofacture à Sixt-sur-Aff

INFOS TECHNIQUES

Date de création : été 2023
Durée : 30-40 minutes
Disciplines : balançoire russe, bascule
Jauge : 300
Âge du public : À partir de 6 ans
Technique : surface totale requise 7m x 15m, scène 5m x 12m, hauteur 12m / une surface plane (une pente de 2% maximum) et aucun réseau à moins de 1m20 / temps de montage 2h avec un·e technicien·e d’accueil qui participera à certaine tache du montage, temps de démontage 1h avec la même personne d'accueil

CONTACT

Oriane Piquot
oriane[@]avantcourrier.fr
+ 33 (0)7 49 34 58 18

 

CISIDENTITÉ. MICRO RÉCIT NON-ANONYME.

Sidney est né en 1988. Il a donc aujourd’hui x année.
Sidney est né avec un pénis. C’est donc un homme.
Sidney a un pénis et aime les femmes. C’est donc un homme hétérosexuel.
Puisqu’il n’a jamais remis tout ça en cause, c’est un homme hétérosexuel cisgenre.
Ça fait donc x années que Sidney grandit comme un homme blanc et hétérosexuel.
x années à développer sa musculature, à avoir plein de poils sans que le monde ne le redoute, à essayer d’être puissant, entreprenant, rassurant, solide : performant.
Parler avec sa grosse voix de mâle, penser que tout lui est dû, ne pas supporter la frustration, et être possessif.

Malgré sa peur de mourir, Sidney adore se mettre en danger. On l’admire pour cela.
Sidney adore porter des choses extrêmement lourdes. Il se sent vivant lorsqu’il fait cela.
Sidney aime l’idée qu’il est capable de réaliser seul une activité qui se pratique habituellement collectivement.
La solitude ne l’effraie absolument pas.
Sidney n’a jamais peur, il est mentalement stable.
Il est évidemment plus en confort lorsqu’il sent qu’il domine son assemblée.
Il aimerait être un héros, mais ne l’assume pas tout à fait.